Trouver la perle rare


Les conseils indispensables pour dénicher la perle rare

Vous avez franchi le pas et décidé de confier votre enfant à une baby-sitter de temps à autre? Voici quelques recommandations afin de vivre au mieux cette expérience. Avant de débuter votre recherche, prenez le temps de faire un point sur vos exigences (salaire, compétences, etc). Parlez-en également avec votre enfant s'il en a l'âge.

 

18 ans ou moins?

Dans le cas d'une mineure à qui vous feriez appel de temps en temps, il vous faudra lui demander si son assurance maladie privée lui offre une protection en cas d'accidents. Si elle a plus de 18 ans, vous devenez son employeur et elle doit être assurée en cas d'accidents dans le cadre de l'exercice d'une activité professionnelle. À plus de 18 ans et employée plus 5 heures par semaine, elle devient une employée de maison et doit être assurée en cas d'accidents lors de l'exercice d'une activité professionnelle et non professionnelle.

En ce qui concerne l'AVS, la loi vous oblige à déclarer votre baby-sitter. Elle est catégorisée dans la branche « travail domestique ». Reste une question de maturité... Un âge plus avancé peut être une garantie supplémentaire. C'est un critère à faire correspondre à l'âge de votre enfant et à ce que vous attendez de votre future baby-sitter

 

L'entretien

Si vous recherchez une baby-sitter pour quelques soirs par année uniquement, un entretien téléphonique vous donnera déjà une première impression de la personne en quelques questions. Si, en revanche, votre but est de trouver quelqu'un pour une période plus longue, préférez un entretien en face-à-face et à votre domicile avant le premier jour de travail. Quelques questions bien ciblées vous permettront de vous faire une idée des compétences de votre potentielle baby-sitter:

  • Pourquoi souhaite-elle exercer cette activité?
  • A-t-elle suivi une formation?
  • A-t-elle de l'expérience dans ce domaine?
  • Quels âges ont les enfants dont elle s'est déjà occupée?
  • Comment réagirait-elle face à une situation d'urgence?
  • Peut-elle s'occuper d'enfants malades?
  • Quel salaire lui conviendrait?
  • Expliquez-lui également à quoi ressemble une journée type de garde.
  • A-t-elle les compétences requises pour les tâches que vous souhaitez lui confier et pour les habitudes de la famille? Cuisiner, parler une autre langue, ...

(Sachez qu'il existe sur notre site une case de description pour chaque baby-sitter où elles peuvent entrer leurs diplômes et leurs expériences pédagogiques.)

Elle devrait également passer un petit moment avec votre enfant. Observez son attitude: est-elle nerveuse? Patiente? Souriante? À l'aise? Correspond-elle au caractère de l'enfant? Certains bambins plus dynamiques auront besoin de quelqu'un qui arrive à les suivre et à les cadrer plus strictement, alors que d'autres auront besoin de douceur et d'être rassurés. Une fois l'entretien terminé, demandez à votre petit ce qu'il a pensé de cette nouvelle rencontre.

 

Le premier jour

Avant le jour J, préparez votre bout de chou. Expliquez-lui que vous devez partir, dites-lui avec qui il va rester, que cette personne est responsable de lui, qu'il doit l'écouter. Ajoutez aussi qu'il peut toujours vous téléphoner et essayez de lui donner une heure de rentrée, cela rassure bien souvent les enfants surtout ceux qui ont moins l'habitude d'être gardé. N'oubliez pas de laisser des consignes avec les numéros d'urgence à la baby-sitter (instructions et numéro d'urgence imprimable directement depuis notre plateforme pour chaque baby-sitting). Faites en sorte que votre nouvelle recrue connaisse bien la maison et ses endroits stratégiques et, si elle doit emmener votre enfant quelque part, qu'elle connaisse bien le trajet avant. Le premier jour, il est préférable que vous ne partiez pas trop loin, afin de pouvoir vite rentrer en cas de problème.

Vous voilà avec toutes les cartes en main pour que vous viviez cette nouvelle aventure l'esprit tranquille, il n'y plus qu'à vous lancer!

Aller dans l'espace famille